Accueil Règlements

Règlements Officiels

Envoyer Imprimer PDF


image-reglements

SECTION 1 - RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

1.1

La philosophie de cette ligue est basée sur le PLAISIR, le RESPECT, la PARTICIPATION et la FRATERNITÉ.

1.2

L’arbitre en charge dispose des pleins pouvoirs sur l’interprétation et l’application des règlements.

1.3

L’arbitre en charge dispose des pleins pouvoirs pour expulser un joueur qui ne respecte pas l’article 1.1.

1.4

Le comité de discipline dispose de la capacité d’expulser un participant de la ligue qui ne respecte pas l’article 1.1.

1.5

Le comité de discipline est formé d’un représentant de chaque équipe nommé au début de la saison. Les décisions de ce comité sont entérinées suite à un vote majoritaire et sont sans appel pour la saison en cours.

1.6

Il est de la responsabilité de chaque joueur de porter l'équipement de protection qu'il juge nécessaire pour assurer sa sécurité. La Ligue des 2x4 ne peut être tenue responsable des blessures encourues par les joueurs lors de la pratique de ce sport, que ce soit à la suite d'un accident ou encore suite à un geste jugé délibéré de la part d'un joueur.

SECTION 2 - GESTION DU TEMPS

2.1

Les parties sont composées de trois (3) périodes de vingt (20) minutes disputées en temps continu. Le temps ne s'arrête jamais, sauf dans les cas suivants:

  • Lors d'un temps d'arrêt, tel que défini à l'article 2.2
  • Lors d'un événement où l'arbitre juge l'arrêt du temps essentiel, par exemple lors d'une blessure grave ou d'un conflit jugé majeur.
  • Tel que défini à l'article 5.7, lors d'un arrêt de jeu dans la dernière minute d'un match.(Règlement précisé Saison 2016-2017)
2.2

À tout moment au cours de la partie, un temps d’arrêt d’une (1) minute peut être demandé par une équipe. Chaque équipe dispose d’un seul temps d'arrêt par partie. Le temps est arrêté durant cette pause, et le marqueur est en charge d'en minuter la durée.

2.3

Si un gardien se blesse, il doit être remplacé par un participant présent lors de la partie. Si des délais sont reliés au remplacement du gardien, l’arbitre peut décider d’arrêter le temps tel que stipulé à l'article 2.1 afin d’accommoder l’équipe affligée.

2.4

Si le temps a été arrêté durant une durée qui met en péril la fin de la partie, l'arbitre peut décider d'abréger l'une des périodes afin que la rencontre se termine à temps. L'arbitre doit convenir d'une solution acceptable pour les deux équipes par l'entremise des capitaines.

SECTION 3 - GESTION DES JOUEURS

3.1

Tous les joueurs remplaçants au sein de la Ligue des 2x4 doivent respecter les lignes de conduite de la Ligue dictées à l'article 1.1. Il est attendu qu'un joueur remplaçant a été préalablement informé des règlements et du déroulement d'une partie dans la Ligue des 2x4.

3.2

Un joueur devient éligible aux séries éliminatoires lorsqu'il a participé à au moins 25% des parties de saison régulière. En 2016-2017, ce nombre est fixé à 6 (six). (Règlement mis à jour Saison 2016-2017)

3.3

Une fille doit se trouver sur la surface de jeu en tout temps. Dans l’éventualité où une fille joue à titre de gardien de but, une fille est tout de même requise parmi les 4 joueurs d’attaque. Dans l’éventualité où le gardien se blesse, qu’il est remplacé par une fille et que l'équipe ne disposait que d'une seule fille, l'équipe en question doit terminer la partie avec 3 joueurs masculins à l'attaque.

3.4

Les joueurs en attente sur le banc ne peuvent empiéter sur la surface de jeu, tout particulièrement lorsque le jeu se déroule dans leur secteur. Une pénalité pour avoir retardé le match sera décernée à tout joueur en attente interférant avec le jeu.

3.5

Durant le jeu, le joueur qui cède sa place à un remplaçant doit se trouver à au plus une longueur de bâton du banc. L’arbitre est le seul juge de cette distance.

SECTION 3 - GESTION DES GARDIENS DE BUT

3.1

Hors de son demi-cercle de protection, un gardien de but est considéré comme un joueur régulier et doit jouer la balle de façon conventionnelle sans feindre de l'immobiliser.

3.2

Lorsque la balle est immobilisée par le gardien, ce dernier dispose de deux choix qui influenceront le comportement de l’équipe adverse.

  • Si le gardien remet la balle derrière la ligne des buts, il permet à son équipe d’effectuer des changements complets. Le jeu reprend lorsque les changements ont été complétés. L’équipe adverse ne peut effectuer de pression offensive sur le joueur en possession de la balle.
  • Si le gardien remet la balle devant la ligne des buts, il signale à ses coéquipiers ainsi qu’à l’équipe adverse que la balle est remise en jeu et que ce dernier initie une action offensive. L’autre équipe peut alors effectuer une pression offensive et s'emparer de celle-ci.
3.3

Si le gardien de but désire immobiliser la balle, ses pieds doivent absolument toucher à son demi-cercle de protection afin que l'immobilisation soit jugée acceptable par l'arbitre.

SECTION 4 - GESTION DE LA PARTIE

4.1

Une mise au jeu est effectuée au début de chaque période, ainsi qu’après chacun des buts. Les joueurs participant à la mise au jeu doivent placer leurs bâtons de chaque côté de la ligne médiane sans empiéter sur le cercle où sera déposée la balle.

4.2

Lorsqu’un lancer de pénalité est appelé, les joueurs ne participant pas au tir de pénalité doivent se mettre en retrait et ne pas nuire au déroulement de l’action. Le temps n'est pas arrêté lors d'un tir de pénalité, sauf dans la dernière minute de jeu d'un match tel que défini à l'article 5.7.

4.3

Suite à un lancer de pénalité, la balle est remise en jeu à l’arrière du filet de l’équipe ayant reçue le lancer si aucun but n'est compté. Si un but est inscrit, l'arbitre procède à une mise au jeu au centre.

SECTION 5 - EXPLICATION DES DIFFÉRENTS HORS-JEU

5.1

Un hors-jeu est appelé par l'arbitre lors de deux situations bien précises:

 

  • Lorsqu’un joueur se trouve en zone offensive alors que la balle est toujours en zone défensive;
  • Lorsque la balle quitte la zone offensive pour y pénétrer à nouveau avant que les joueurs de l’équipe ne l’aient tous quittée.
5.2

La ligne médiane sert de délimitation pour les hors-jeu. L'épaisseur de la ligne fait partie de l'intérieur de la zone.

5.3

Tout dégagement, lancer ou passe aboutissant hors-limites entraîne un arrêt du jeu. L’arbitre en charge redonne possession de la balle à l’équipe qui n’a pas touché à la balle en dernier à l’exception des situations suivantes:

  • Si un lancer touche le gardien avant de dévier hors-limites, la balle est remise à l’équipe du gardien de but;
  • Si un lancer touche le poteau pour dévier hors-limites, la balle est remise à l’équipe qui a reçu le tir sur le poteau;
  • Dans l’éventualité où plusieurs bâtons s’entrechoquent et qu’il est très difficile de déterminer quelle équipe a touché à la balle en dernier lieu, l’arbitre remet la balle à l’équipe en mode défensif, et ce sans appel possible de la part des joueurs.
5.4

Lorsque la balle est remise en jeu suite à un hors-limites, l’équipe n’ayant pas possession de la balle doit demeurer à une distance d'au minimum un bâton afin de permettre au joueur d’effectuer une passe ou une action offensive. En cas de conflit, cette distance est évaluée par l'arbitre.

5.5

Un joueur ne peut compter un but alors que son équipe est en situation de hors-jeu. Si une telle situation se produit, un arrêt de jeu est sifflé et l'équipe fautive doit remettre la balle à l'adversaire, qui doit reprendre le jeu à partir de sa propre zone.

5.6

Dans la dernière minute d'unmatch, l'équipe qui désire dégager son territoire doit préalablement avoir dépassé sa propre ligne bleue afin que le jeu ne soit pas considéré comme un dégagement refusé. Un dégagement refusé est donc appelé lorsque la balle dépasse la ligne des buts en territoire opposé et que l'arbitre juge qu'il n'était pas possible pour un joueur de l'équipe adverse de la récupérer avant qu'elle ne franchisse la ligne. Lorsqu'un dégagement refusé est appelé par l'arbitre, le jeu reprend dans le territoire de l'équipe qui est à l'origine du dégagement refusé par l'entremise d'une mise au jeu. Dans cette situation, il est impossible pour l'équipe prise en défaut d'apporter des changements à sa formation.(Règlement modifié Saison 2016-2017)

5.7

Dans la dernière minute de jeu, un arrêt de jeu sifflé par l'arbitre entraîne automatiquement l'arrêt du temps. Il est à noter que le temps s'arrête lorsque la balle traverse la ligne des buts du territoire adverse. Ainsi, les dispositions de l'article 5.6 s'appliquent. (Règlement modifié Saison 2016-2017)

SECTION 6 - PÉNALITÉS

6.1

Lorsque qu'une infraction telle que définie à la Section 7 est observée par l'arbitre, ce dernier peut décerner une pénalité au joueur fautif. Les pénalités mineures sont d'une durée de deux (2) minutes et les pénalités majeures sont d'une durée de cinq (5) minutes.

6.2

Lors de l'appel d'une infraction par l'arbitre, ce dernier lève le bras pour signaler la pénalité à venir. Le jeu s'arrête seulement lorsque l'équipe du joueur fautif reprend possession de la balle. Lors de la reprise du jeu, l'arbitre ne procède pas à une mise au jeu mais place la balle à l'entrée de la zone offensive du côté intérieur de la ligne. Lorsque les joueurs sont en position, ce dernier siffle et le temps de la pénalité tel que défini à l'article 6.3 commence à s'écouler.

6.3

Toutes les pénalités sont purgées à temps continu. Le marqueur assure le chronométrage. Le temps des pénalités débute au sifflet de l'arbitre lorsque le jeu reprend et non à partir du moment où le joueur prend place au banc des pénalités.

6.4

Une équipe ne peut avoir moins de trois (3) joueurs sur la surface de jeu lors d'un désavantage numérique. Dans l'éventualité où une équipe se voit décerner une pénalité alors qu'un de ses joueurs est déjà en pénalité, le temps de la nouvelle pénalité s'ajoute au temps restant.

  • Exemple: Une équipe possède déjà un joueur au banc des pénalités pour encore 45 secondes. Une deuxième pénalité à cette équipe est alors appelée par l'arbitre. Les 2 minutes de pénalité de ce joueur s'ajouteront au temps restant à la première pénalité, ce qui veut dire que ce joueur demeurera au banc des pénalités durant 2 minutes et 45 secondes. Il en va d'ailleurs ainsi pour toutes les autres pénalités qui pourraient s'ajouter par la suite dans le cas d'un exemple similaire.
6.5

Dans l'éventualité où une fille se voit décerner une pénalité, cette dernière ne prend pas place au banc des pénalités. L'équipe de la joueuse fautive doit déléguer un joueur masculin qui était sur le jeu au moment de l'infraction afin de purger les 2 minutes de pénalité.

6.6

En saison régulière, si un joueur purge toujours une pénalité alors que la troisième période se termine, ce dernier peut tout de même participer à la fusillade.

6.7

En séries éliminatoires, si un joueur purge toujours une pénalité alors que la troisième période se termine, la pénalité se prolonge lors de la période de prolongation. Si la pénalité d'un joueur n'est pas terminée à la fin de la période de prolongation, ce dernier peut tout de même participer à la fusillade.

SECTION 7 - COMPORTEMENT SUR LE JEU

7.1

Tous les gestes mentionnés dans cet article engendrent une pénalité de deux (2) minutes. L’arbitre dispose des pleins pouvoirs pour appeler les infractions décrites ci-dessous, ainsi que toute autre pénalité qu’il juge nécessaire.

  • Soulever le bâton d’un adversaire avec son propre bâton, ou de quelconque façon que ce soit afin de prendre possession de la balle;
  • Lancer un bâton ou une pièce d’équipement afin de faire perdre le contrôle de la balle à un adversaire;
  • Faire tomber un joueur à la suite d’une glissade à moins que le joueur effectuant la glissade ne touche à la balle en premier avec son bâton;
  • Créer de l’obstruction auprès d’un joueur avec ou sans la possession de la balle. Les participants doivent jouer la balle en tout temps;
  • Créer de l'obstruction auprès d'un gardien en lui touchant alors que ses pieds se trouvent dans son demi-cercle de protection. À ce titre, un but marqué alors qu'un joueur cause de l'obstruction envers le gardien de but doit être annulé par l'arbitre;
  • Donner un coup de bâton sur l’équipement du gardien après le sifflet de l’arbitre.
  • Fermer la main sur la balle;
  • Sauf lors d'un tir, porter son bâton plus haut que la hauteur des épaules. L’arbitre est le seul juge de cette hauteur, qui est propre à la grandeur de chaque participant;
  • Effectuer un lancer de type « coup de golf » qui consiste en un lancer du revers (ou du coup droit) violent caractérisé par un élan arrière démesurément prononcé;
  • Porter un coup de bâton aux mains de l'adversaire de façon délibérée (i.e: slashing);
  • Un geste antisportif (verbal ou physique) mineur, à la discrétion de l'arbitre.
  • Pour un gardien de but, immobiliser la balle alors que ses pieds ne sont pas situés dans son demi-cercle de protection.
7.2

Seuls les capitaines sont en mesure de discuter avec l’arbitre d’une décision. Le temps n'arrête pas, sauf si l'arbitre en fait la demande auprès du marqueur pour des raisons exceptionnelles. Il faut cependant comprendre que la décision initiale de l’arbitre est finale et que cette discussion ne doit qu’expliquer les raisons plutôt que porter sur un possible renversement de la décision.

7.3

Tous les gestes mentionnés dans cet article engendrent une pénalité majeure de cing (5) minutes. L’arbitre dispose des pleins pouvoirs pour appeler les infractions décrites ci-dessous, ainsi que toute autre pénalité qu’il juge nécessaire.

  • Toute conduite antisportive de la part d’un joueur, à la discrétion de l'arbitre;
  • Tout incident de rudesse jugé inacceptable par l'arbitre;
  • Une tentative de blessure ou autre geste disgracieux, à la discrétion de l'arbitre;
  • Tout langage abusif envers des joueurs ou un arbitre;
  • Le troisième joueur, ainsi que tout joueur additionnel dans une altercation;
  • Tout autre geste similaire qui ne cadre avec la définition de l'article 1.1.
7.4

Une inconduite de partie est décernée à tout joueur recevant plus de 5 minutes de pénalité au cours d'une même partie. Si une telle situation se produit, le joueur doit quitter immédiatement sans purger les minutes de pénalité qui viennent de lui être décernées. (ces dernières s'ajouteront toute de même à sa fiche) Le joueur expulsé ne peut rester au banc de son équipe pour le reste de la partie. À moins d'un incident grave qui mérite l'intervention du comité de discipline, l'inconduite de partie est valide uniquement pour la partie en cours.

  • En d'autres mots: Un joueur peut recevoir au plus 2 pénalités mineures de 2 minutes ou 1 pénalité majeure de 5 minutes par match.
7.5

Dans l’éventualité où une infraction grave se produit, l’arbitre peut décider d’expulser un joueur de la partie sans lui donner préalablement une première pénalité majeure de 5 minutes. L'incident devra obligatoirement faire l'objet d'une révision par le comité de discipline.

7.6

Sauf en territoire défensif, un joueur ne peut effectuer une passe à l'un de ses coéquipiers avec sa main comme point de contact principal. Si une passe illégale avec la main est effectuée, l'arbitre siffle l'arrêt du jeu et remet la possession de la balle à l'équipe l'adverse à l'endroit où l'infraction a été commise. Ce geste n'entraîne pas de pénalité.

SECTION 8 - POINTAGE DES PARTIES

8.1

Un (1) point est accordé pour l’auteur d'un but. L'arbitre est en charge de déterminer l'auteur du but.

8.2

Un (1) point est accordé au premier passeur de l’équipe ayant compté un but. Il n’y a pas de point décerné au deuxième passeur.

8.3

Un but sans aide est attribué lorsqu’un joueur marque après que la balle ait été en possession d’un joueur de l’équipe adverse.

8.4

Un point est attribué au passeur si la balle dévie sur le gardien avant que le but soit compté par un autre joueur de la même équipe.

8.5

Le classement des équipes est comptabilisé selon les modalités décrites ci-dessous. Un total de cinq (5) points sont distribués à chaque partie, indépendamment de l’issue de cette dernière.

  • Deux (2) points sont alloués pour une victoire en temps réglementaire;
  • Un point et demi (1,5) est alloué pour une victoire en tirs de barrage (fusillade);
  • Un (1) point est alloué pour avoir remporté une période;
  • Un demi-point (0,5) est alloué pour une défaite en tirs de barrage (fusillade);
  • Un demi-point (0,5) est alloué si le pointage des équipes lors d’une période est égal;
  • Aucun (0) point n’est alloué pour avoir perdu une période;
  • Aucun (0) point n’est alloué pour une défaite en temps réglementaire;

SECTION 9 - FIN DE LA PARTIE ET TIRS DE BARRAGE

9.1

Les équipes peuvent en tout temps enlever leur gardien au profit d’un cinquième attaquant.

9.2

S’il y a égalité à la fin du temps réglementaire (ou suite à une période de prolongation), il y aura des tirs de barrage selon les modalités suivantes:

  • Au début de la fusillade, chaque équipe doit déléguer six (6) joueurs qui disputeront la fusillade. De ce nombre, au moins une (1) fille doit être sélectionnée. Les joueurs choisis doivent demeurer sur la surface de jeu tandis que les autres doivent rester au banc.
  • Trois (3) joueurs de chaque équipe débuteront une première vague en alternance. Tous les tireurs doivent être différents.
  • L’équipe ayant gagné le tirage au sort pourra décider si elle s’élance en premier ou en dernier.
  • Lors de la première ronde de 3 lancers, chaque équipe doit obligatoirement sélectionner 1 fille pour effectuer un tir. L'ordre n'est toutefois pas important.
  • Si l’égalité persiste après 3 lancers, les tirs de barrages se poursuivent à raison d’un joueur par équipe jusqu’à ce qu’une équipe se mérite la victoire.
  • Si la fusillade se transporte au-delà de la première ronde de 3 lancers, les équipes doivent obligatoirement choisir dans les six (6) joueurs préalablement sélectionnés, et doivent envoyer des tireurs qui ne se sont pas exécutés lors de la première vague. Ces derniers doivent donc être différents.
  • Au delà de six (6) rondes de fusillade, les équipes ne sont plus assujetties à aucune règle quant à la sélection des tireurs. (Règlement précisé Saison 2016-2017)
9.3

À la fin de la partie, tous les joueurs procèdent à une poignée de main amicale OBLIGATOIRE au centre du terrain, sans oublier l’arbitre.


Dernière mise à jour ( Jeudi, 29 Septembre 2016 00:04 )  

Calendrier des Événements

<<  Décembre 2017  >>
 Dim  Lun  Mar  Mer  Jeu  Ven  Sam 
       1  2
  3  4  5  6  8  9
101112131516
17181920212223
24252627282930
31      

Parties à Venir

Partenaires

TLA IDEA


JRaymond


Fransyl


Ingémel


Liens Utiles


identification

Partagez l'information!

Add this page to Blinklist Add this page to Del.icoi.us Add this page to Digg Add this page to Facebook Add this page to Furl Add this page to Google Add this page to Ma.Gnolia Add this page to Newsvine Add this page to Reddit Add this page to StumbleUpon Add this page to Technorati Add this page to Yahoo